Refus Hypotheque : Nos Solutions

Réponse rapide
100% Gratuit
Accompagnement garanti
Des questions ?
Laissez-nous vos coordonnées !
Nous vous répondons en 2 minutes
Merci! Votre demande a bien été reçue!
Oops! Quelque chose s'est mal passé en soumettant le formulaire.
5
November 7, 2022

Vous souhaitez acheter une maison, condo, terrain mais vous venez d'être refusé d'un prêt hypothécaire ? Nos courtiers vous expliquent les raisons et vous donnent des conseils pour rebondir de ce refus !

Vous avez pour projet d’investir dans un bien immobilier et souhaitez obtenir un financement auprès d’une banque ? 

Malheureusement il arrive parfois que votre demande de prêt hypothécaire soit refusée par les prêteurs. Comment réagir en cas de refus de votre demande d’hypothèque par des prêteurs ? Voici les conseils de nos courtiers !

Acheter un bien Immobilier malgré un refus hypothèque 

Voici 4 solutions proposées par notre courtier pour acheter votre bien immobilier malgré un refus d'hypothèque. 

Passer par un prêteur alternatif ou privé 

Une première solution à envisager en cas de refus de votre demande de prêt d’hypothèque est de passer par un prêteur alternatif ou un prêteur privé.

Les prêteurs alternatifs ou privés sont une bonne alternative si vous n’avez pas réussi à obtenir un prêt hypothécaire par la voie traditionnelle. Ces types de prêteurs s’adressant principalement aux emprunteurs ne remplissant pas les conditions idéales pour obtenir un prêt traditionnel, comme avoir un bon dossier de crédit. 

Il existe deux alternatives lorsque votre prêt hypothécaire à été refusé.

1- Prêteur Alternatif : Home Trust, Banque Équitable, Haventree Bank, ces derniers offrent des options de financement hypothécaires avec 20% de mise de fonds pour une maison, un duplex, ou triplex occupant ou 25% pour un achat dans une copropriété (Condo)

Leurs taux d’intérêts sont généralement 1,5 à 2,5% plus élevés que les banques traditionnelles, mais il est possible de qualifier et d’amortir le prêt sur 30, ou 35 ans, avec un calcul différent des revenus admissibles.

2- Prêteurs privés : Ils vous permettent de faire approuver un prêt avec une mise de fonds comprise entre 25 et 35%. Leurs taux d’intérêts sont souvent de 4 à 8% plus élevés que les banques traditionnelles, ce type d’option est généralement choisie pour une période courte permettant l’accès à la propriété et de ne payer que les intérêts du prêt (et non pas capital + intérêt). 

Il est à noter que nos courtiers évalueront toujours avec vous les options de sortie ainsi que leur délais pour vous permettre à terme de repasser vers un financement hypothécaire “classique”. 

Les frais de dossier pour ces prêteurs (alternatifs et privés) sont compris entre 1 et 3%.

Améliorer votre score de crédit 

En choisissant cette méthode, vous optez pour la patience, mais aussi pour la solution la plus sage sur le long terme ! Améliorer sa cote de crédit pour obtenir une hypothèque demande du temps, de la patience et de disposer d’une bonne stratégie. 

Nous vous conseillons donc de :

  • Surveiller votre historique de paiements et de respecter vos obligations de paiement
  • Utiliser votre carte de crédit prudemment sans dépasser sa limite et en utilisant maximum 50% de votre crédit
  • Conserver votre compte de crédit ouvert le plus longtemps possible (ne pas changer de cartes de crédit, l’historique et la durée de votre crédit est un facteur important)
  • Limiter le nombre de demandes de crédit
  • Avoir deux lignes de crédit actives (deux cartes de crédit, une carte et une marge, une carte et un prêt auto…)
300 à 629 Mauvais
 630 à 689  Correct
 690 à 719  Bon
 720 à 850  Excellent 

Apporter une mise de fond plus importante 

Une autre solution est d’apporter une mise de fond plus élevée que celle exigée pour votre hypothèque. Cela permettra de rassurer la banque sur le fait que vous allez demander un prêt à un montant moins élevé et vous évitera un refus hypothèque. 

raisons-refus-hypotheque

Refinancer votre hypothèque 

Lorsque votre hypothèque actuelle arrive à terme, vous êtes amené à renouveler le montant impayé de votre hypothèque pour un autre terme.

L’avantage de rester avec son prêteur actuel pour le renouvellement est que vous n’avez pas besoin de repasser par une qualification. Ainsi, tant que vous avez effectué tous les versements hypothécaires, payé vos taxes municipales et scolaires, pendant la période, vous n’avez aucune crainte à voir votre refinancement refusé. 

Toutefois, même si vous échappez à la re-qualification, votre prêteur actuel évaluera quand même votre situation financière, dont notamment votre pointage de crédit. 

Un nouveau prêteur est plus susceptible de vous annoncer un refus de renouvellement de votre hypothèque. En passant par un nouveau prêteur, vous devrez également passer de nouveau par une qualification hypothécaire. Ainsi, votre situation financière, vos revenus et si vos réponses aux exigences de crédit seront de nouveau vérifiés par ce nouveau prêteur. Ce nouveau prêteur pourrait alors vous refuser votre refinancement d'hypothèque aux motifs que vous avez manqué à des versements ou que votre score de crédit est trop faible. Il est donc souvent préférable de rester avec son prêteur actuel lorsque la situation n’est pas en votre faveur.

Il faudra prendre en compte les frais engendrés par le nouveau prêteur en cas de changement.  

Nos courtiers peuvent vous accompagner dans cette procédure. 

Que faire en cas de refus hypothèque ? 

Si vous venez de vous faire refuser par un nouveau prêteur, nous vous conseillons de contacter votre prêteur actuel afin de savoir si celui-ci pourra renouveler votre hypothèque. 

Si vous venez de vous faire refuser par votre prêteur actuel, nous vous conseillons de vous tourner vers des options alternatives avec l’aide de votre courtier hypothécaire, telles que leles prêteurs alternatifs ou privé.  

Même s’il est rare que le processus du renouvellement hypothécaire atteigne le stade de la vente contrainte de votre bien immobilier (avis de 60 jours), cela peut arriver si votre situation financière s’aggrave. 

Pour éviter cela, nous vous recommandons de payer régulièrement vos mensualités hypothécaires, le paiement de vos taxes municipales et scolaires, et de surveiller votre score de crédit. 

N’hésitez pas à contacter nos courtiers pour tous conseils et informations complémentaires. 

Raisons d’un Refus Hypothèque 

Voici les raisons pour lesquelles votre demande hypothécaire peut être refusée. 

Mauvais dossier de crédit 

La cote de crédit est un des éléments déterminant pour l’acceptation de votre demande hypothécaire auprès d’une banque. Votre cote de crédit varie en fonction de votre utilisation de votre crédit, vos dettes ainsi que les différents crédits contractés. 

Si vous avez un score inférieur à 600, votre demande hypothécaire risque d’être refusée. 

Si votre score est supérieur à 750, votre demande de prêt hypothécaire aura plus de chances d’être acceptée à des taux très intéressants pour vous. 

Vous n’avez pas d’emploi stable 

Même en ayant un bon score de crédit, la banque est réticente à octroyer une hypothèque à une personne ne justifiant pas un emploi et des revenus stables. C’est un problème fréquent chez les travailleurs autonomes pour obtenir un prêt hypothécaire

Pour obtenir une hypothèque, il faut être capable de démontrer l’existence de revenus stables afin de consolider votre capacité à rembourser le montant octroyé par le prêteur. 

pourquoi-refus-hypotheque

Mise de fond insuffisante 

Au Canada, comme au Québec, lorsque vous souhaitez acheter une maison, vous devez apporter une mise de fond pour votre maison de 5% à 20 % du prix d’achat de la maison pour obtenir une hypothèque. 

En disposant d’ores et déjà du montant pour la mise de fond de l’hypothèque, vous rassurez la banque de votre capacité d’acheter et de montrer qu’il ne s'agit pas d’un second prêt.  

Si vous ne disposez pas du montant suffisant exigé pour la mise de fond de l’hypothèque, la banque peut refuser votre prêt par peur que vous contractiez deux prêts en même temps, un pour la mise de fond et un pour l’achat. 

Vous êtes hors budget 

Avant de commencer les recherches de votre future maison, nos courtiers vous conseillent d’évaluer vos besoins ainsi que le montant en fonction de vos capacités. 

Les banques refusent les demandes hypothécaires si le prix d’achat de la maison est hors de votre budget et de vos capacités financières. Ne vivez pas au-dessus de vos moyens !

Les banques utilisent des ratios établis en fonction de vos revenus afin d’évaluer votre capacité à acheter une maison et rembourser une hypothèque. Par exemple, les frais liés à votre maison ne doivent pas dépasser 32% de votre revenu brut. 

Afin d’éviter toute mauvaise surprise, nous vous conseillons de faire la pré-qualification hypothécaire avant d’entamer vos recherches de maison pour connaître le montant maximal que vous pouvez emprunter.  

Le bien immobilier que vous voulez acheter est au dessus des prix du marché 

Un autre motif de refus de votre demande de prêt hypothécaire est que le bien immobilier que vous avez choisi est largement au-dessus des prix du marché. 

La banque pourrait vous refuser dans ce cas car si vous faites défaut de paiement, la vente du bien ne suffit pas à rembourser votre prêt hypothécaire. 

Il est donc important lors de vos recherches d’évaluer votre maison en fonction du marché immobilier actuel. 

Nous vous conseillons de contacter votre courtier qui saura parfaitement vous accompagner dans ce processus. 

comment-obtenir-hypotheque-malgre-refus

Le Type de propriété 

Selon le type de votre propriété, votre hypothèque sera plus facilement acceptée par votre banque à des taux variés. 

Vous avez plus de chances de voir votre demande de prêt hypothécaire acceptée pour une résidence principale plutôt qu’une résidence secondaire. 

De plus, l’achat d’une résidence secondaire implique des taux plus élevés. 

Ce prêt peut être accompagné d’une assurance hypothécaire afin de protéger votre prêteur de tout défaut de paiement de votre part. N’hésitez pas à faire appel à nos courtiers afin d’obtenir plus d’informations sur les assurances. 

Taxes et Impôts impayés

Sachez que les établissements gouvernementaux s’occupant des taxes et des impôts sont des créanciers super-prioritaires. Ainsi, si vous avez eu un défaut de paiement des taxes et des impôts, votre dossier sera refusé auprès des banques car vous disposez de dettes considérées comme prioritaires sur votre hypothèque. 

Nous vous conseillons de garder un paiement régulier de vos taxes et impôts. 

Pour toute information complémentaire, nous vous invitons à contacter nos courtiers pour vous accompagner dans ces démarches. 

Pour en savoir plus sur prenez contact avec nous
Demander une nouvelle Hypothèque