2.8.2021
|
Hypothèques

Prix de l'immobilier au Québec : +20 % en 2021 ?

Lorsque la pandémie a commencé à prendre pied au Canada, de nombreux experts immobiliers avaient prévu une baisse des prix. Comme nous le savons désormais, c'est le contraire qui s'est passé. Et selon Desjardins, qui faisait partie des pessimistes, la tendance haussière va se poursuivre en 2021. Les analystes de la coopérative financière prévoient désormais une augmentation de près de 20 % du prix de l'immobilier au Québec cette année.

Un prix moyen qui bondit de 377.000 à 450.000 $ au Québec

Cette prévision de Desjardins se trouve dans son guide Zoom sur l'habitation du 27 janvier. Il s'agit d'un bulletin publié par l'institution de 4 à 6 fois par an qui met en exergue les éléments clés du secteur résidentiel au Québec et au Canada. Les économistes de Desjardins deviennent optimistes. Ils expliquent la seconde vague n'a pas l'effet de la première sur l'immobilier. Et que malgré celle-ci, l'année 2020 fut très solide, notamment au Québec. Les prix moyens y ont progressé de 16,5 % l'année dernière. Notamment en raison de la pénurie de maisons disponibles.

Cette situation devrait déboucher en 2021 sur une baisse du nombre des transactions en raison de cette offre limitée. Par contre, les prix vont poursuivre leur ascension, conformément à la loi de l'offre et de la demande. Cette hausse devrait même s'accélérer, si l'on n'en croit Desjardins. Elle devrait presque atteindre les 20 % en 2021.

Les exceptions à la règle : les copropriétés

Cela dit, les évolutions de l'immobilier résidentiel québécois sont asymétriques. Par exemple, l'offre pour les appartements dans certains quartiers du centre de Montréal augmente substantiellement. Cependant, cette hausse du taux d'inoccupation n'a pas encore eu d'impact sur les prix, qui continue de grimper. Néanmoins, cela pourrait changer bientôt en cas de poursuite de la tendance, selon Desjardins. Tout ceci est dû un exode relatif de la population vers les zones plus rurales. Comme nous l'avons expliqué dans un article précédent, Montréal est en train de perdre des habitants.

Prix de l'immobilier au Québec : à quoi faut-il s'attendre en 2021 ?

Pour conclure, le marché immobilier québécois devrait connaître une bonne année en 2021. Au Québec, le nombre de transactions va se tasser en raison des tensions qui règnent sur le marché résidentiel. Si cette pénurie de maisons va limiter le dynamisme du marché, il y aura des conséquences haussières sur les prix. Surtout du côté de la périphérie et des maisons unifamiliales en général.

Les perspectives sont plus floues pour les copropriétés en centres urbains. Rien ne dit que les habitants des villes reviendront. En ce qui concerne l'immigration, il faudra probablement plusieurs années pour compenser le déficit de nouveaux arrivants de ces 12 derniers mois.

prendre un
rendez-vous
2.8.2021
|
Hypothèques
Prix de l'immobilier au Québec : +20 % en 2021 ?
Partagez l'article autant que vous le voulez
prendre un
rendez-vous