8.10.2018
|
Achat d'une maison

Conseils pour l'achat d'une maison

8.10.2018
|
Achat d'une maison
Conseils pour l'achat d'une maison
Retour aux articles du blogue
Partagez l'article autant que vous le voulez

Nous ne vous apprendrons rien en disant que l'achat d'une maison ?e s'improvise pas. Cependant, il y a tellement de choses auxquelles il faut penser qu'il est très facile d'oublier un petit détail qui peut s'avérer au final important. Dans cet article, nous allons passer en revue ces choses auxquelles les candidats acquéreurs peuvent négliger.

Inspection par un professionnel

Même si vous êtes très méticuleux dans l'examen d'une maison, si vous n'êtes pas un professionnel de l'immobilier et, vous allez sans aucun doute passer à côté de certaines choses. La plupart des défauts ne seront pas catastrophiques, mais les relever est important. Vous devez acheter votre nouvelle maison en connaissance de cause et, avoir des arguments pour négocier le prix. Si le propriétaire affirme que la maison a déjà été inspectée par une autre personne intéressée, veillez à procéder à votre propre inspection. Un acheteur averti en vaut deux.

Imprégnez-vous de l'ambiance du quartier

Il y a beaucoup de petits ou gros défauts dans une maison auxquels on peut remédier. Mais s'il y a bien une chose sur laquelle vous n'aurez aucune emprise, c'est le quartier dans lequel se trouve l'habitation, ainsi que le voisinage. Si vous êtes vraiment intéressé par une maison, n'hésitez pas à vous imprégner de l'ambiance qui règne dans le quartier en vous promenant dans celui-ci. En matinée, dans l'après-midi et en soirée. Vous avez également tout intérêt à essayer de parler un peu avec les voisins. Personne n'est obligé de devenir grand ami avec ses voisins, mais mieux vaut s'assurer qu'il s'agit de gens de bonne composition avec qui vous pourrez entretenir des relations cordiales. Comment les aborder ? Indiquez-leur simplement que vous êtes intéressé par une maison du quartier, et que vous souhaitez en savoir plus sur celui-ci.

Faites un budget scrupuleux

L'approbation de votre demande de prêt hypothécaire par la banque ne signifie pas nécessairement que vous aurez les moyens de rembourser. S'il est vrai que la nouvelle simulation de crise pour les hypothèques a durci les conditions pour éviter le défaut de paiement, même pour un renouvellement de prêt, il ne s'agit pas non plus de la panacée. Faites donc votre propre budget pour déterminer si le remboursement de votre prêt hypothécaire pourra être fait sans vous mettre en difficulté financière. C'est bien plus sage que de demander un montant à la banque sur base de vos désirs en vous disant « on verra bien », et de considérer l'approbation de la banque comme la validation d'un budget qui n'existe pas.

Définir vos besoins et vos priorités

À moins d'avoir de gros revenus et des économies confortables, vous allez être confronté à des choix. Il y a peu de chances pour que vous trouviez la maison parfaite. Que ce soit en termes de superficie, de jardin, de garage, de situation, de commodités... Il va falloir faire des choix. Ce n'est pas toujours facile. Parfois, les émotions peuvent prendre le dessus sur les aspects pratiques d'une habitation. Pour vous aider à prendre la décision la plus rationnelle, vous avez donc tout intérêt à faire la liste de vos besoins et désirs, dans l'ordre des priorités. Cela vous aidera à tomber dans le piège émotionnel parfois tendu par les achats immobiliers.

Premier achat d'une maison : n'ayez pas les yeux plus gros que le ventre

Si vous êtes jeunes et qu'il s'agit de votre première maison, n'ayez pas les yeux plus gros que le ventre. S'il est tout à fait concevable de passer toute sa vie dans la même maison, c'est rarement le cas. Typiquement, il s'agit d'une transition. Il vaut mieux rester humble dans ses souhaits afin de ne pas vous mettre en difficulté financièrement parlant. Si votre situation s'améliore, il sera toujours temps de penser à un surclassement. Nous souhaitons tous de l'espace, mais choisir une maison trop grande présente également son lot d'inconvénients. Cela alourdira substantiellement votre facture énergétique, il s'agit d'entretien supplémentaire, etc.

Faites-vous conseiller par un courtier hypothécaire

Contrairement à ce que vous pourriez penser, le faite que vous êtes un bon client de votre banque ne jouera pas nécessairement en votre faveur dans l'obtention d'un prêt hypothécaire attractif. Bien sûr, cela peut être un plus pour l'approbation de votre hypothèque. Mais en termes de taux et de conditions, les banques ont tendance à ne pas privilégier leurs clients, que du contraire. Elles préfèrent se battre pour tenter d'attirer de nouveaux clients que de récompenser leur fidèle clientèle... même s'il peut y avoir des exceptions. Quoi qu'il en soit, vous avez tout intérêt à magasiner. Pour trouver un taux attractif, mais aussi des conditions qui vous conviennent. Le prêt hypothécaire est une matière bien plus complexe que les questions taux fixe ou taux variable, taux d'intérêt. Pénalités, remboursement anticipé... voici d'autres clauses à examiner de près.

Trouver le prêt hypothécaire idéal grâce aux conseils d'un courtier

Vous tourner vers un courtier hypothécaire permettra de résoudre toutes ces questions. Il travaille avec une multitude de prêteurs, il sera donc en mesure de trouver le meilleur taux pour vous. Mais sa connaissance pointue des subtilités de l'hypothèque sera également un énorme atout pour trouver le prêt hypothécaire parfaitement adapté à votre situation et à vos souhaits. Le courtier ne présente pas de charges supplémentaires par rapport à un prêt que vous feriez vous-même auprès d'une institution bancaire. Il est le garant de la défense de vos droits et de vos intérêts, et le seul à même de faire jouer pleinement la concurrence.