Profitez des programmes hypothécaires pour nouveaux immigrants.

Il est possible d’emprunter, et ce avec une planification adaptée, et les conseils avisés d’un courtier hypothécaire.

Mythes tenaces :

Les nouveaux arrivants n’ont souvent comme repère que les informations fournies par leur famille ou amis.

Toutefois, certains renseignements peuvent être erronés ou dépassés.

Voyons les deux principaux mythes…

Mythe 1 : Les immigrants, compte tenu de leur statut, ne peuvent pas accéder à la propriété à moins d’une mise de fonds importante.

C’est FAUX !

Vous pouvez obtenir une hypothèque pour nouvel arrivant au Canada avec des termes similaires à tous les canadiens.

Le point le plus difficile va être de surmonter l’absence d’historique de crédit. Car c’est sur cet historique de « bon payeur » que les banques se basent.

Vous allez donc devoir suivre les conseils suivants :

  • Bâtir votre cote de crédit immédiatement. Pour cela vous devez avoir une carte de crédit dans une banque canadienne et l’utiliser pour payer toutes vos dépenses.
  • Payez toutes vos factures en temps et en heure et en totalité. N’ayez jamais de retard! Factures de loyer, frais de services publics et services de télécommunication, voiture…
  • Démontrez que vous avez un revenu constant en restant avec le même employeur, il est important d’avoir un revenu stable et un emploi dans lequel vous n’êtes pas en période probatoire.

Les nouveaux arrivants paient les mêmes frais que les Canadiens.
Tout comme n’importe quel acheteur, le notaire et la taxe de Bienvenue (droits de mutations).

Mythe 2 : Les immigrants doivent fournir une importante mise de fonds.

C’est FAUX!

Tout acheteur, selon les normes hypothécaires canadiennes doit déposer au moins 5% de la valeur de la propriété en mise de fonds. La SCHL propose d’assurer les prêts des nouveaux arrivants ayant le statut de résident permanent et qui ont 5% en mise de fonds du prix d’achat.

En revanche pour les résidents non permanents la SCHL demande un minimum de 10% d’acompte. Dans le cas ou votre mise de fonds est de plus de 20% de la valeur de votre achat, vous n’aurez pas besoin d’assurance hypothécaire. Ceci est le cas d’une hypothèque conventionnelle.

Conditions d’admissibilité :

Vous aurez à fournir les éléments suivants:

1) Une vérification de vos revenus. Ceci peut être fait grâce à un contrat de travail et / ou des preuves de dépôts de salaire sur vos comptes bancaires.

  • Vos relevés bancaires pour les «X» derniers mois et une lettre de référence bancaire prevenant de votre banque dans votre pays d’origine (rédigée en Français ou en Anglais)
  • Documents confirmant la disponibilité de l’épargne nécessaire a la mise de fonds et aux frais de clôture
  • Preuve de paiements des loyers pour les «X» derniers mois et / ou lettre de confirmation de votre propriétaire confirmant que vous êtes a jour de vos paiements et qu’ils sont étés effectués en temps et heure.
  • Preuve de paiements réguliers des services publics, services de télécommunications, assurances, etc. et / ou lettre de confirmation (s) de votre service fournisseur (s).

2) Copie d’un permis de travail valide ou Copie un statut d’immigrant reçu (Résident Permanent)

En conclusion, vous n’avez plus qu’à aller à la recherche d’un courtier hypothécaire.
Le courtier hypothécaire travaille avec de nombreuses institutions financières et peut en conséquent proposer de nombreux produits différents.

De plus vous n’avez pas à rémunérer le courtier, c’est complètement gratuit.

C’est un excellent service pour les nouveaux arrivants afin d’avoir des conseils éclairés. Le courtier vous guide et vous accompagne à travers tout  le processus d’obtention du prêt hypothécaire tout en tenant compte de votre situation financière.