Les taux d’intérêt augmentent, vite je rembourse mon hypothèque !

Pas si vite, prenez le temps de faire les bons calculs avant de prendre une telle décision.

Chaque foyer fiscal a des caractéristiques différentes et les conditions de votre prêt hypothécaire ne sont peut-être pas les mêmes que celle de votre voisin.

 Il y a donc certains éléments à vérifier dans votre contrat de prêt comme :

  • La pénalité hypothécaire
  • Remboursement anticipé ou accéléré accepté
  • Réduire la période d’amortissement
  • Taux d’intérêt plus élevé ou plus faible que les autres crédits?

Et oui, le taux d’intérêt de votre hypothèque reste bien plus faible que les taux des cartes de crédit et prêts personnels qui peuvent aller jusque 19%!

Éliminez vos dettes en premier.

Dons, si vous avez d’autres dettes plus élevées, commencez plutôt à les payer en premier! Il ne sert à rien de conserver 10 000 $ sur votre carte de crédit à 19 % d‘intérêt et de faire un remboursement accéléré de votre hypothèque avec un taux d’intérêt autour de 3 %. PENSEZ-Y-BIEN!

Et si placer son argent ailleurs était un bon investissement?

Connaissez-vous un placement qui vous serait plus profitable? Comme investir dans vos épargnes ou encore dans l’immobilier?

Cela pourrait vous rapporter davantage si le taux de rentabilité est supérieur au taux d’intérêt de votre hypothèque.

Regardons l’exemple d’une famille qui a une hypothèque de 300 000$ au taux de 3.14%, sur 25 ans, elle paie une mensualité de 1 441$.
Si vous décidez de réduire la période d’amortissement et de rembourser ce prêt en 15 ans, vous paierez 2 089$ par mois.
Ce qui représente une économie de 53 416$ en intérêt.

Si maintenant les 648$ que vous pourriez payer en plus sur votre hypothèque vous décidiez de les déposer dans un placement de votre choix avec un rendement de 5%,
il existe des placements libres d’impôts que votre conseiller en valeur mobilière saura vous conseiller.
Vous obtiendriez 111 048 $ au terme de 15 ans.

En conclusion il faut faire des choix logiques et éclairés. N’hésitez pas à demander conseil à une personne qualifiée.

Pensez également aux économies dont vous aurez besoin pour contrer des imprévus ou votre planification de retraite.

C’est seulement après avoir fait le tour des possibilités que vous prendrez la meilleure décision pour vous.

Votre courtier hypothécaire saura vous guider et vous conseiller.