Hypothèques

Prêt hypothécaire : comment le taux (fixe ou variable) est-il défini ?

By septembre 11, 2018 No Comments
taux

Nous savons tous que lorsque nous contractant un prêt hypothécaire, il est possible de choisir entre un taux fixe ou un taux variable. Par contre, il est plus compliqué de comprendre comment ce taux est défini, surtout lorsqu’il s’agit d’un taux variable. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir le mécanisme de définition des taux hypothécaires. Vincent le Saux, votre courtier hypothécaire dans la région de Montréal, se fera un plaisir de répondre à toute question complémentaire via le formulaire de contact.

Base du taux hypothécaire : le taux directeur de la banque du Canada

Tout d’abord, toute institution prêteuse canadienne doit partir d’un point de référence, à savoir le taux du financement à un jour de la Banque du Canada. Ce taux directeur est défini en toute indépendance par la banque centrale de notre pays. Mais il s’agit d’un minimum. Sur base de ce taux, les banques ajoutent des points de pourcentage en fonction du risque. À savoir :

  • La durée de l’hypothèque
  • La valeur de la propriété
  • Le montant de la mise de fonds
  • Les revenus de l’emprunteur
  • Etc.

Prêt hypothécaire à taux fixe

Une banque qui émet un crédit hypothécaire à taux fixe prend un certain risque, vu qu’elle offre un taux ferme garanti durant 5 années. Elle doit donc inclure une marge de sécurité en cas de hausse substantielle des taux. C’est pourquoi un taux fixe est presque toujours plus élevé qu’un taux variable. Voir les taux en vigueur avec notre calculateur de taux.

Prêt hypothécaire à taux variable

Avec une hypothèque à taux variable la banque peut ajuster le taux d’intérêt en fonction des fluctuations du taux de financement de la Banque du Canada. Elle peut donc offrir un taux moins élevé grâce à cette possibilité d’ajustement.

Les taux hypothécaires bougent-ils systématiquement avec ceux de la banque du Canada ?

C’est souvent le cas, mais ce n’est pas systématique. La banque du Canada dispose d’un calendrier annuel de 8 dates auxquelles elle doit annoncer au marché ce qu’elle décide pour son taux directeur. Elle peut décider de l’augmenter, de le baisser ou de ne pas y toucher.

Taux fixe ou taux variable ?

Certains Canadiens ne jurent que par les taux fixes, car ils procurent un sentiment de sécurité. Pourtant, les faits prouvent que le taux variable est plus économique que le taux fixe. C’est ce qu’a notamment démontré le professeur d’économie Moshe Milevsky, de l’université de New York, en analysant le coût des hypothèques à taux fixe et à taux variable entre 1950 et 2000. Soit durant une période bien plus volatile en termes de fluctuation des taux. Cependant, il est également important de prendre le contexte économique actuel en compte, ainsi que votre aversion au risque.

Pour vous conseiller et vous aider à trouver le meilleur taux aux meilleures conditions possible, n’hésitez pas à me contacter, c’est entièrement gratuit. Je vous assure un suivi personnalisé de votre dossier de demande de crédit hypothécaire (Montréal, Lassale, Verdun, Chambly, Candiac,  Longueil, etc., je me déplace), ainsi que la soumission des offres les plus intéressantes après consultation des produits d’une vingtaine d’institutions prêteuses.