le scénario gagnant du multi logement

Pourquoi un triplex ou un quadruplex est une bonne idée pour l’achat d’un premier logement

L’immense majorité des ménages québécois qui envisage l’achat d’un premier logement ne considère que l’option unifamilial. Cependant, l’alternative du triplex ou du quadruplex offre des avantages substantiels malgré une mise de départ supérieure. Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi une telle solution est à considérer sérieusement dans le cadre de l’achat d’un premier logement.

Premier logement : les avantages à long terme d’un triplex ou d’un quadruplex

Admettons que vous faites comme la majorité des Canadiens, vous jetez votre dévolu sur une résidence unifamiliale, au prix disons de 300.000 $. La mise de fonds minimale étant de 5 %, vous devez sortir de votre poche 15.000 $. Les années se sont écoulées, vous avez passé le cap des dépenses d’emménagement, votre situation financière est stable et vous désirez désormais investir dans l’immobilier. Malheureusement, la mise de fonds initiale pour l’achat d’un immeuble locatif est de 20 %. Vous devez donc fournir 100.000 $ en capitaux propres pour un triplex de disons 500.000 $.

Si, par contre, vous achetez un triplex ou un quadruplex pour occuper l’un des logements, la mise de fonds minimale tombe à 10 %. C’est bien entendu moins lourd à supporter, mais de plus vos locataires vous aideront à rembourser le prêt hypothécaire. Si vous désirez par la suite emménager dans une maison, rien ne vous empêche de procéder à un nouvel achat immobilier avec une mise de fonds minimale de 5 %.

Premier achat : le scénario gagnant du multi logement

Cette stratégie est donc limpide pour les Québécois qui souhaitent acquérir un premier logement, mais qui voient à plus long terme et qui ont dans l’idée d’investir dans l’immobilier locatif :

  1. Achat d’un logement multifamilial avec occupation de l’un des logements pour faire baisser la mise de fonds minimale à 10 %
  2. Achat par la suite d’une résidence unifamiliale avec mise de fonds minimale à 5 %

La majorité des Canadiens font l’inverse, ce qui bien souvent ralentit leurs projets d’investissement dans l’immobilier locatif en raison des capitaux importants à apporter pour obtenir un crédit hypothécaire lorsqu’on n’habite pas l’immeuble. C’est pourquoi démarrer par l’achat d’un triplex ou d’un quadruplex est une stratégie gagnante si vous avez la capacité financière d’apporter les 10 % de fonds requis.