Hypothèques

Les intérêts hypothécaires sont-ils déductibles?

By avril 22, 2019 No Comments
déduire ses intérêts hypothécaires

D’abord, toute hypothèque vient avec des intérêts hypothécaires : vous remboursez le montant emprunté pour acquérir votre bien immobilier mais aussi une somme qui correspond aux intérêts.

Il s’agit là de la rémunération de votre banque, ou de votre institution financière qui vous prête de l’argent.

Ceci dit, est-il possible de déduire vos intérêts de vos impôts et ainsi réduire votre coût d’emprunt?

La réponse est oui. Vous pouvez déduire de vos revenus imposables les intérêts de votre prêt hypothécaire, mais sous certaines conditions.

Les conditions

Ainsi, si vous êtes travailleur autonome, professionnel non incorporé, propriétaire d’immeubles locatifs ou associé de sociétés en nom collectif, vous pouvez déduire les intérêts de votre emprunt.

Dans ces conditions, on considère que l’argent que vous avez emprunté vous aide à en gagner. Qu’il s’agisse d’un revenu de location ou d’un revenu d’entreprise, les intérêts sont alors déductibles de vos impôts.

Déductibilité des intérêts et « mise à part de l’argent »

Premièrement, vous pouvez structurer vos emprunts. La technique de « mise à part de l’argent » est avantageuse car elle vous permet de déduire tous les intérêts, y compris celui de votre résidence personnelle. Cela nécessite une grande rigueur et une organisation sans faille.

Comment ça fonctionne?

La première étape consiste à ouvrir 2 comptes bancaires auprès de votre institution financière. Cela vous permet d’isoler les entrées des sorties de fonds, de conserver vos liquidités pour payer vos dépenses personnelles et d’emprunter pour régler vos dépenses professionnelles ou ceux relatifs à vos locations.

Dans le premier compte : vous déposez les revenus bruts de votre entreprise ou ceux de vos immeubles locatifs (hors TPS et TVQ perçues). De ce fait, vous connaitrez les sommes que vous avez de disponibles pour couvrir ou rembourser vos dépenses personnelles.

Quant au deuxième compte, assorti d’une marge de crédit, celui-ci vous servira exclusivement à payer l’ensemble de vos dépenses professionnelles ou celles de votre immeuble locatif.

De cette façon, comme vos dettes personnelles se transforment en dettes professionnelles, les intérêts deviennent ainsi déductibles d’impôts.

Cependant, certaines modalités s’appliquent.

Les intérêts de votre emprunt ne sont pas déductibles si les fonds empruntés servent exclusivement à des fins personnelles. Il est donc très important d’exclure de la marge de crédit le paiement de la portion personnelle.

En conclusion : n’hésitez pas à consulter un conseiller financier pour vérifier la pertinence de la technique de mise à part de l’argent.

Vincent Le Saux | Courtier Hypothécaire Brossard et Montréal