courtier

Acheter un logement est une décision lourde de conséquences, tout comme le choix de son financement. Le prêt hypothécaire est un instrument complexe qu’il faut examiner bien au-delà du taux. Le réflexe légitime de tout consommateur informé est de chercher conseil auprès d’un expert. Au Québec, 2 professionnels peuvent vous aider : le spécialiste et le courtier hypothécaire. Cet article vous propose de partir à la découverte de ces 2 profils.

Le démarcheur hypothécaire

Le démarcheur hypothécaire est un conseiller indépendant qui travaille néanmoins en exclusivité pour une institution financière. Il vous propose donc les mêmes types de prêts hypothécaires, au même taux et aux mêmes conditions, que le prêteur qu’il représente. Si ses conseils sont gratuits et qu’il peut vous aider à naviguer parmi l’offre proposée par la banque représentée, il est tout de même limité en termes de gamme de produits. Il est également bon de noter qu’aucun agrément spécifique n’est nécessaire pour officier en tant que spécialiste hypothécaire, de plus il ne peut être réellement indépendant n’ayant que les produits de sa banque a vous proposer.

Le courtier hypothécaire

Le courtier hypothécaire est lui aussi un expert indépendant. Il travaille avec de nombreuses banques et institutions de crédit (environ une vingtaine en moyenne), ce qui signifie qu’il dispose de bien plus d’atouts dans sa manche pour vous aiguiller vers le prêt hypothécaire parfaitement adapté à vos besoins et à vos attentes. Que ce soit en termes de taux, mais aussi de clauses qui sont très importantes à prendre en compte (pénalités, conditions en cas de remboursement anticipé, etc.).

La profession de courtier hypothécaire est réglementée au Québec. Pour pouvoir exercer, ce professionnel doit suivre une formation et passer un examen spécifique. Vu que le monde de l’hypothèque est en constante évolution, il doit également suivre une formation continue. Ces connaissances financières et juridiques sont donc constamment mises à jour, son travail est supervisé par l’OACIQ.

Démarcheur ou courtier hypothécaire ? Conclusion

Si le démarcheur hypothécaire peut vous être utile pour vous aider à constituer votre plan financier, vous suggérer des astuces d’optimisation fiscale et vous aider à choisir la meilleure offre d’une institution financière, il reste limité. Non seulement le courtier hypothécaire peut vous rendre ces mêmes services, mais il dispose de possibilités bien plus variées pour magasiner et dénicher ainsi l’hypothèque la plus attractive pour vous.

Que vous optiez pour le démarcheur ou le courtier, le plus important reste tout de même sa capacité à vous informer et à vous guider. Si on ne vous parle que de taux il vaut mieux passer votre chemin, car le choix d’un prêt hypothécaire doit prendre en compte bien d’autres paramètres. Lesquels ? La variabilité du taux, les pénalités, l’échéance, l’intérêt d’un RAP, etc…