Venez à la découverte de Saint-Jean-sur-Richelieu au Québec!

Cette ville séduit par son histoire et par sa situation géographique. Située sur le cours supérieur du Richelieu à 36 kilomètres de sa source, le lac Champlain, aux États-Unis. Classée 11ième ville en importance au Québec (St-Jean /Iberville), avec plus de 95 000 habitants.

Saint-Jean-sur-Richelieu est ce qu’on appelle une ville garnison. Ce qui signifie qu’elle est issue d’une longue tradition militaire. Son histoire remonte à la construction du premier fort Saint-Jean en 1666. À cette époque, les assauts répétés des Iroquois dans la vallée du Richelieu mettent en péril l’existence de la colonie française d’Amérique d’où l’apparition, le long du Richelieu, des postes militaires à l’origine de la désignation «vallée des forts» qui est associée à la région du Haut-Richelieu.

Durant la guerre de l’indépendance, le fort Saint-Jean, érigé par les soldats du régiment de Carignan-Salières, joue un rôle très important dans l’histoire du pays en freinant l’avancée des troupes américaines en direction de Québec.

Sa vocation militaire se confirme depuis avec la création du 22e Royal Régiment au siècle dernier, l’arrivée des Forces armées canadiennes en 1941 et la construction du Collège militaire royal de Saint-Jean en 1952. Ce dernier se situe en bordure du Richelieu, à deux pas du Vieux-Saint-Jean.

Le collège militaire abrite également un musée ouvert aux visiteurs.

Aujourd’hui, la présence de la Garnison Saint-Jean et du Collège militaire royal de Saint-Jean (3e au pays et le seul bilingue) contribue à la notoriété du milieu ainsi qu’au développement économique, industriel, technologique et du secteur de la formation.

La Garnison Saint-Jean se démarque surtout par son édifice très imposant nommé Général-Jean-Victor-Allard, une mégastructure de près d’un demi-kilomètre de long. Cet édifice abrite notamment le 5e Groupe de Soutien de Secteur, l’École de leadership et de recrues et l’École des Langues des Forces canadiennes. Annuellement, des milliers de recrues provenant des quatre coins du pays séjournent à Saint-Jean-sur-Richelieu, ville garnison, pour y entamer leur carrière militaire.

Le vieux St-jean est un quartier très prisé, avec ses commerces, bars et restaurants.

Au cours du XIXe siècle, le Vieux Saint-Jean se transforme avec le transport fluvial et ferroviaire.  L’ouverture du canal Chambly permettra la navigation fluviale entre Sorel et New York. Les visiteurs en provenance des États-Unis s’arrêtent à Saint-Jean et empruntent la liaison ferroviaire en direction de Montréal.

On y trouve déjà de nombreux hôtels le long de la voie principale, la rue Richelieu, et sur quelques rues avoisinantes. La façade illuminée du Yacht Club en bordure de la rivière attire les voyageurs.

Sur la rue du Quai, il y avait de nombreux hangars qui expliquent d’ailleurs pourquoi les bâtiments semblent adossés à la rivière. On peut encore admirer les bâtiments qui ont échappé au grand feu de 1876 ou qui ont été édifiés par la suite : l’église Saint-Jean-l’Évangéliste dont la façade était à l’époque de sa construction orientée vers la rue Jacques-Cartier, l’église St.James que l’on qualifie du plus vieux temple religieux de Saint-Jean ou encore, le palais de Justice.

On peut également remarquer les deux gares historiques et quelques bâtisses victoriennes. Puis, comme la plupart des villes anciennes, Saint-Jean possède une place du Marché typique, anciennement appelée Butcher’s Hall.  grouillante d’une foule causeuse les mercredis et samedis de la belle saison. L’édifice de la place du Marché abrite aujourd’hui le Musée du Haut-Richelieu.

Le sport occupe une place importante dans la ville de St-Jean-sur-Richelieu. Elle a accueilli les Jeux du Québec durant l’été 1989.

Et parlons de Hockey ! Il y a eu les Castors de St-Jean-Sur-Richelieu qui évoluaient dans la Ligue de Hockey Junior Majeur du Québec (LHJMQ) avant de devenir L’Océanic à Rimouski. Ensuite, la ville a accueilli les Chevaliers d’Iberville qui sont devenus les Chevaliers de St-Jean dans le Junior AAA.

Après le départ des Chevaliers, c’était au tour du Mission de s’installer à St-Jean pour deux saisons dans la Ligue Nord-Américaine de Hockey (LNAH).

Ainsi que les Aigles de St-Jean dans la Ligue de Hockey Sénior Provinciale AA du Québec (LHSPAA) de 2004 à 2006.

Tous les étés la ville accueille l’international de montgolfières, un rassemblement unique de montgolfières en provenance de nombreux pays.

 

Vous l’avez compris Saint-Jean-sur-Richelieu est riche d’histoire, de patrimoine et d’activités !

Rencontrez un de nos courtiers

Une seule rencontre nous permettra de bien comprendre vos besoins, vos attentes, nous sommes disponibles selon votre emploi du temps, nos bureaux sont au coeur du Dix30 à Brossard, ainsi qu’au centre de Montréal, Place d’Armes.

DEMANDE DE RENDEZ VOUS