faire de l'argent avec l'immobilier

Les prix de l’immobilier ont connu une croissance impressionnante depuis le début du siècle. Si tout achat permettait de réaliser une belle plus-value, la réalité des valorisations d’aujourd’hui a changé la donne. Comment faire de l’argent en 2018 grâce à l’immobilier ? Tentative de réponse avec cet article.

Des valorisations déjà élevées au Canada

Depuis la crise de 2008, les prix de l’immobilier sont repartis de plus belle à la hausse au Canada. Ils ont été favorisés par des taux bas qui ont augmenté le pouvoir d’achat des candidats acquéreurs. Aujourd’hui, la Banque du Canada est en train de serrer la vis, ce qui signifie que le coût du crédit hypothécaire augmente.

Selon le principe des vases communicants, le pouvoir d’achat des personnes à la recherche d’une maison ou d’un condominium diminue.

Si les revenus n’augmentent pas pour compenser cette baisse du pouvoir d’achat via les taux, les prix ne pourront poursuivre leur expansion. Voici pour l’analyse brute du secteur. Il n’empêche qu’il y a des astuces pour continuer de gagner de l’argent grâce à l’immobilier.

Il est a noter que la grande région de Montréal n’a pas atteint les sommets des autres grandes villes Canadiennes que sont Toronto et Vancouver. En effet, il subsiste en raison des investissements majeurs (Train Léger : REM  Projet Solar …) dans les prochaines années de belles opportunités.

Les bons filons de l’immobilier en 2018

Acheter n’importe quelle propriété et laisser faire le temps pour voir avec certitude la valeur de son patrimoine grimper n’est plus d’actualité. Si la rénovation fut une carte intéressante, elle l’est de moins en moins en raison de sa popularité, ainsi que des nouvelles règles adoptées par le gouvernement. Voici les bons filons de l’immobilier pour faire une affaire profitable en 2018 :

Louer son appartement à court terme

De nombreux reportages sur Bnb ont dévoilé ce filon : dans les grandes villes, la location à court terme permet de dégager des rendements extrêmement attractifs par rapport à une location classique.

Investir dans les immeubles commerciaux

Au Canada, l’immobilier commercial continue d’afficher une excellente santé. Seul souci pour les investisseurs qui ne disposent pas de beaucoup de liquidités : les exigences en matière de mise de fonds sont importantes.

Optimisation du RAP

Le régime d’accession à la propriété permet de retirer des fonds de votre REER en cas d’achat immobilier (si vous êtes éligible). Voir notre article sur le RAP pour en profiter au maximum.

Investir dans une maison de retraite

Les tendances démographiques sont implacables, il faudra s’occuper et loger de plus en plus de personnes âgées dans les années à venir. Les maisons de retraite semblent donc un véhicule d’investissement très pertinent.

Vous hésitez ? Faites-vous épauler par un courtier

L’immobilier représente un investissement lourd dont les conséquences peuvent l’être aussi. Pour faire les bons choix, faites-vous épauler par un professionnel. Vincent le Saux, courtier expérimenté dans la région de Montréal, attend vos questions.