Actualités économiques

Ou va le marché immobilier Canadien en 2022 ?

10
May 25, 2022

Analyse du rapport de la SCHL sur les Perspectives d'Èvolution des Prix du Marché Immobilier Résidentiel au Canada ?, deux études nous permettent de mieux comprendre le marché des prochaines années.

Le Marché Canadien de l’habitation connait actuellement un certain ralentissement, cependant il demeure plus actif que la moyenne à long terme, et tout laisse à penser qu’il en sera de même pour les années a venir.

L’étude la plus récente « Perspectives du marché de l’habitation » de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) indique que selon des prévisions sur des variables du marché de l’habitation telles que :

les mises en chantier
les prix, les ventes de logements existants
les taux d’inoccupation
les loyers

Les projections vont jusqu'en 2024. Le rapport indique un ralentissement de la croissance des prix, des ventes et des mises en chantier.

Cependant, ce ralentissement est relatif aux chiffres records enregistrés en 2021, de sorte que ces trois facteurs resteront au-dessus de leurs moyennes à long terme.

Ces chiffres élevés seront soutenus par une demande continue alimentée par une croissance économique robuste (PIB) ainsi que des hausses des taux d’emploi et de migration nette.

Bien que la modération et la stabilité du marché de l’habitation soient généralement considérées comme positives, la SCHL prévoit également que l’immobilier continuera d’être de plus en plus inabordable au Canada.

La SCHL souligne que le maintien de prix élevés et la hausse des taux d’intérêt sont des facteurs clés de l’Accessibilité à la propriété.

Il est à noter que dans un nouveau rapport distinct, intitulé « Rapport sur l’offre de logements », l’organisme désigne le principal coupable : l’offre.

« Le plus grand problème qui nuit à l’accessibilité au logement au Canada est que l’offre ne suit tout simplement pas le rythme de la demande », selon le rapport.

« Les mises en chantier ont eu du mal à suivre la croissance démographique », ajoute le rapport.

La publication du Rapport sur l’offre de logements est prévue semestriellement en 2022 et 2023. La SCHL dit espérer être en mesure d’estimer le nombre de logements nécessaires au Canada pour faciliter l’accession à la propriété.


Pour palier aux augmentations de taux, il est possible d’anticiper un achat immobilier et de réserver un taux hypothécaire sur une durée assez longue.

Ainsi lorsque vous déciderez d’acheter une propriété vous bénéficierez du taux hypothécaire « réservé » et ce sans aucune obligation de contracter un prêt hypothécaire.
Cela n’entraine aucun frais pour le client, vous restez libre de procéder à un achat ou pas, et de changer de banque ou de préteur selon les taux en vigueur.


N’hésitez pas à communiquer avec nous pour préparer une pré-qualification hypothécaire et ainsi vous garantir les meilleures conditions.

Pour en savoir plus sur prenez contact avec nous