8.4.2021
|
Actualités économiques

Les taux d’intérêts au Canada vont-ils bientôt augmenter ?

Les analystes économiques n'auront pas de nouvelles de la Banque du Canada avant la rentrée. Pour anticiper ce qu'il adviendra des taux d’intérêts au Canada et quelles seront leurs répercussion pour les taux variables.

Ils doivent donc trouver des éléments de réponse dans les chiffres économiques récemment publiés. En bref, il faudra une embellie économique pour que la BdC envisage de relever son taux directeur, ou une inflation de plus en plus menaçante. Qu'en est-il en ce moment à propos de ces 2 dossiers ?


Des améliorations substantielles

Tout d'abord, voyons ce qu'il en est du côté des chiffres de l'emploi.
En juillet, 94.000 postes ont été créés au Canada. Il s'agit principalement d'emplois à temps plein au sein d'entreprises privées. Ces créations de postes ont fait baisser sensiblement le taux de chômage à 7,5 %.


Du côté de l'inflation, elle reste élevée.


Augmenter les taux est la seule façon pour la Banque du Canada de combattre la hausse des prix. C'est un peu le dilemme des banques centrales actuellement, qui rechignent à relever trop tôt les taux de peur de faire dérailler la reprise économique. Mais simultanément, elles doivent également garder un œil sur l'inflation, pour éviter qu'elle ne dérape. Le pire des scénarios étant la stagflation (1), soit lorsque l'activité économique tourne au ralenti alors que l'inflation est soutenue.


La Banque du Canada sera-t-elle forcée d'agir à cause de l'inflation ?

Pour l'instant, la performance économique canadienne ne commande pas de relèvement du taux directeur.

Cependant, l'inflation inquiète des experts, si bien que certains estiment que la Banque du Canada pourrait annoncer dès le mois de septembre une hausse des taux. L'amélioration récente du marché du travail pourrait jouer son rôle dans l'alimentation de l’inflation. Même si celle-ci reste essentiellement un phénomène lié aux perturbations du coronavirus qui engendrent pénuries de matières premières et de main-d'œuvre, ainsi que la déstabilisation des chaînes logistiques.

Du côté de la Banque du Canada, on a adopté le discours de la Fed, qui affirme que l'inflation est transitoire. Il n'y aurait donc pas de relèvement des taux au programme pour septembre. À moins d'un retournement de situation à l'occasion de la réunion annuelle de la Fed de Jackson Hole, qui aura lieu à la fin de ce mois d’août.


(1) Stagflation : Situation économique d'un pays caractérisée par la stagnation de l'activité, de la production, et par l'inflation des prix.

prendre un
rendez-vous
8.4.2021
|
Actualités économiques
Les taux d’intérêts au Canada vont-ils bientôt augmenter ?
Partagez l'article autant que vous le voulez
prendre un
rendez-vous