8.13.2020
|
Actualités économiques

Courtiers immobiliers et commissions hypothécaires : rien n'a changé au Québec

Avant le 1er mai, les courtiers immobiliers qui amenaient des clients à une banque recevaient une commission de 0,5 % du montant de l'hypothèque signée. Vu que ce référencement ne se faisait pas nécessairement dans l'intérêt du client, le Québec a adopté une nouvelle législation qui interdit cette pratique. Cependant, dans les faits l'univers "courtiers immobiliers et commissions hypothécaires" n'a presque pas changé. On vous explique pourquoi.

La commission tout court remplace la commission au contrat signé

Les prêteurs n'ont pas mis beaucoup de temps à trouver un plan B afin de contourner la loi sur la distribution de produits et services financiers (LDPSF). Il est interdit de verser une commission à la signature d'un prêt hypothécaire ? Pas de problème, on va en verser une pour le simple référencement d'un client. C'est ce que permet la loi avec la « commission d'indication ».

Pour les courtiers immobiliers, c'est encore plus simple. Il suffit de recommander une banque ou un prêteur. Désormais, les montants qu'ils perçoivent sont inférieurs. Mais ils sont garantis. Donc, au final, les courtiers immobiliers ne sont pas perdants dans cette affaire. On ne peut pas en dire autant pour les emprunteurs. Dans certains cas, on peut même dire que l'esprit de la loi est bafoué. Par exemple, un prêteur offre une commission proportionnelle au prix du bien acheté.

Courtiers immobiliers et commissions hypothécaires : pourquoi cette commission d'indication est un problème ?

Il y a bien entendu des courtiers immobiliers intègres qui œuvrent véritablement dans le bien de leurs clients. Cependant, il est également humain de vouloir maximiser ses revenus. Et pour ce faire, il faut recommander les banques qui sont les plus généreuses. Malheureusement, celles-ci sont souvent celles qui ont des conditions défavorables pour les emprunteurs. Notamment au niveau des frais de pénalité.

Si vous êtes sur le point d'acheter une maison ou un condo, soyez sur vos gardes. Pour obtenir des conseils objectifs pour votre prêt hypothécaire, rien de tel que de s'adresser à un courtier. Celui-ci vous proposera des options sur mesure, en vous expliquant clairement les avantages et les inconvénients de chaque formule.

Combien perçoit un courtier immobilier lorsqu'il recommande un client ?

En fonction des banques et des agences pour lesquels ils travaillent, les courtiers immobiliers gagnent de 700 à 800 $ par client référencé. Les banques telles que Desjardins ou Banque Nationale paient 1.000 $ par client indiqué. Les 200 à 300 $ restants atterrissent dans les poches des enseignes de courtage et des agences immobilières.

Pourquoi les banques paient-elles des commissions hypothécaires si élevées ?

À première vue, on pourrait croire que les banques sont particulièrement généreuses avec ces courtiers immobiliers et leurs commissions hypothécaires. Mais si elles le font, c'est que c'est rentable. Pour qu'une prime soit versée, le client indiqué doit avoir une offre d'achat validée. Les courtiers ne peuvent toucher qu'une prime par client. Ils ne recommandent donc qu'une seule banque. Concrètement, cela signifie que le risque de capotage est plutôt bas.

Courtiers immobiliers et commissions hypothécaires : comment trouver le meilleur prêt pour vous ?

La loi sur les commissions hypothécaires avait de bonnes intentions. Malheureusement, dans les faits, les problèmes restent les mêmes. Comment savoir si l'institution recommandée par votre courtier immobilier est idéale pour vous ? En obtenant un avis indépendant. Personne n'est mieux placé qu'un courtier hypothécaire pour fournir cet avis.

Vincent le Saux, courtier hypothécaire à Brossard et Montréal, vous fait bénéficier de sa longue expérience dans le domaine. Nous comparons en totale indépendance les offres d'une vingtaine de prêteurs pour trouver l'hypothèque la mieux adaptée à votre situation et à vos préférences. Vous êtes sur le point d'acheter une maison ou un condo ? Ne signez rien avant de nous avoir contactés. Économisez de l'argent et obtenez des conditions plus favorables grâce à notre large réseau de prêteurs et nos conseils avisés.

prendre un
rendez-vous
8.13.2020
|
Actualités économiques
Courtiers immobiliers et commissions hypothécaires : rien n'a changé au Québec
Partagez l'article autant que vous le voulez
prendre un
rendez-vous