6.17.2020
|
Actualités économiques

Analyse marché immobilier Montréal : impact des changements SCHL

En raison de ses prévisions anticipant une baisse des prix de l'immobilier pouvant atteindre 19 % au cours des 12 prochains mois, la SCHL resserre ses règles d'assurance hypothécaire. ?es mesures de ce changement SCHL sont-elles justifiées ? Que se passera-t-il si vous aviez déjà établi un budget d'achat avec votre banque ? Pourrez-vous toujours acheter votre maison ou condo ? Votre capacité d'emprunt est-elle impactée ? Votre score de crédit est-il suffisant ? Notre analyse du marché immobilier de Montréal vous aide à obtenir la réponse à ces questions.

Analyse marché immobilier Montréal : les changements à venir

Voici les changements majeurs qui interviendront le 1er juillet 2020 :À compter du 1er juillet, les demandeurs devront montrer une meilleure cote de crédit (680), un taux d'endettement moins élevé et plus d'argent sonnant dès le départ. On peut voir cela comme un effort pour étouffer toute croissance de la demande déclenchée par une meilleure abordabilité.

Score de crédit à 680

La SCHL fait passer le score de crédit de 600 à 680. Afin de réduire la pratique consistant à emprunter de l'argent pour la mise de fonds, l'organisme ne traitera plus les prêts personnels non garantis et les lignes de crédit non garanties comme des sources de capitaux propres aux fins de l'assurance hypothécaire.

Ratios de dette plus contraignants

Le ratio maximal du service de la dette brute (ABD) est ramené de 39 % à 35 %, tandis que le ratio maximal du service de la dette totale (ATD) passe de 44 % à 42 %, il ne sera donc plus possible d'emprunter pour sa mise de fonds.La réduction des niveaux de service de la dette est considérée comme la mesure ayant l'impact le plus important sur les acheteurs de maisons. Selon certains calculs, un ménage ayant un revenu de 100 ?00 ? et une mise de fonds de 10 % pourrait perdre jusqu'à 12 % en pouvoir d'achat.Le chef de la SCHL, Evan Siddall, n'a jamais caché ses inquiétudes relatives à « ?em>la demande excessive [en logements] et la croissance insoutenable des prix des logements ?/em>».« ?em>La COVID-19 a exposé des vulnérabilités de longue date sur nos marchés financiers, et nous devons agir maintenant pour protéger l'avenir économique des Canadiens ?/em>», a déclaré Siddall dans un communiqué de presse. ?« ?em>Ces mesures protégeront les acheteurs de logements, réduiront les risques pour le gouvernement et les contribuables et favoriseront la stabilité des marchés de l'habitation ?», a-t-il ajouté.

Notre analyse du marché immobilier à Montréal et la réaction de la SCHL

De nombreux observateurs du marché jugent ces mesures excessives et estiment que les prévisions de la SCHL sont indûment pessimistes. Ils craignent que les nouvelles règles ébranlent la confiance des acheteurs et des vendeurs, meurtrissent la psychologie du marché et nuisent aux perspectives à court terme du marché de l'habitation. Il est à noter que, de notre point de vue, ces prévisions ne correspondent pas à la réalité du marché (sur la grande région de Montréal).Le niveau des transactions, et des prix sur la grande région de Montréal ne montre pas à ce jour de signe de faiblesse ou de ralentissement. (Journal de Montréal 14/06/2020) (La Presse 14/06/2020). La demande reste plus importante que l'offre et nous constatons une rareté des biens disponibles occasionnant une hausse des prix, suivez l'évolution des statistiques de ventes sur le site de centris.Il sera intéressant de suivre les indicateurs au cours des prochaines semaines, ou mois, des ?:

  • Ventes
  • Nouvelles inscriptions
  • Inscriptions en vigueur

Important : ces chiffres représentent les ventes réalisées, il existe donc un décalage de plusieurs mois.La SCHL a décidé de laisser le montant minimal de la mise de fonds à 5 %. Ce qui devrait maintenir le bassin d'acheteurs potentiels à peu près au même niveau.

Les autres assureurs ne bougent pas

Il existe 3 assureurs hypothécaires :

Les taux de primes sont identiques, quel que soit l'assureur.Le communiqué de Canada Guaranty indique en date du 8 juin 2020 : "Suite aux récentes annonces, Canada Guaranty confirme qu'aucune modification de nos politiques de souscription ne sera envisagée." De plus, Genworth a également communiqué ne pas procéder à des changements sur ses règles de souscription.La force d'un courtier hypothécaire est de vous offrir des solutions. Nous avons plus de 20 banques et 3 assureurs hypothécaires, nous pouvons vous permettre d'obtenir votre financement en toute objectivité. N'hésitez pas à communiquer avec nous pour connaître votre capacité d'emprunt ou obtenir une pré-qualification.

Vincent Le Saux | Courtier Hypothécaire Montréal et Brossard

prendre un
rendez-vous
6.17.2020
|
Actualités économiques
Analyse marché immobilier Montréal : impact des changements SCHL
Partagez l'article autant que vous le voulez
prendre un
rendez-vous