Actualités économiques

Le REM risque d’amplifier l’exode vers la banlieue

Par juin 6, 2019 No Comments
Réseau_express_métropolitain

Le projet REM

Toujours en construction, le Réseau Express Métropolitain est un important projet de transport collectif. S’agissant d’un métro léger, il comportera 26 stations et parcourra la grande région de Montréal, sur plus de 60 km.

La mise en service de cette nouvelle ligne de transport du Grand Montréal est prévue pour 2021.

En quelques chiffres

Le REM assurera un service 100% électrique et automatisé :

  • 20 heures par jour, 7 jours sur 7
  • 26 stations accessibles aux fauteuils roulants
  • 3 connexions aux métros Bonaventure, McGill, Édouard-Monpetit
  • Du centre-ville à l’aéroport en 20 minutes
Rseau_Express_Metropolitain
Le REM comportera 26 stations et parcourra la grande région de Montréal, sur plus de 60 km.

Retombées économiques et migratoires

Au-delà des 34 000 emplois créés pendant la construction et de sa signature architecturale, un tel projet possède de nombreux atouts économiques.

En effet, les usagers des transports profiteront d’une liberté de déplacement considérablement augmentée.

Cependant, son efficacité pourrait justement pousser les familles à quitter le centre de Montréal pour la banlieue.

Tout d’abord, l’étude récente de la Société Canadienne d’Hypothèques et de Logement (SCHL) évoque le phénomène de l’exode des ménages âgés de 25 à 44 ans.

Effectivement, ces familles sont encouragées par l’augmentation des prix des maisons unifamiliales qui ne cessent d’augmenter et la possibilité des nouvelles infrastructures du REM.

D’après les calculs de la SCHL, même en tenant compte des coûts liés aux transports maison/travail, vivre en banlieue coûterait en moyenne 400$ de moins qu’à Montréal. Une économie non négligeable de près de 5000$ par an.

Ce sont surtout les banlieues adjacentes comme Laval qui profiteraient de cette migration.

Une question? Un projet?

Contactez-nous pour obtenir le meilleur taux hypothécaire pour votre futur achat immobilier.

Vincent Le Saux | Courtier Hypothécaire Brossard et Montréal