nouvel arrivant

Lorsque vous arrivez dans un nouveau pays, de nombreuses incertitudes planent. Nouvelle langue, nouvelle culture, intégration… Outre ces paramètres, on est confronté à des problèmes plus concrets, comme l’emploi ou l’accès au crédit. Une banque va-t-elle me faire confiance, moi nouvel arrivant venant de mettre les pieds au Québec ? Un tel dossier de demande de prêt hypothécaire est plus complexe. Mais, il n’est pas impossible à mener à bien. Surtout si vous vous faites épauler par un courtier hypothécaire.

Votre courtier pourra notamment vous expliquer les tenants et aboutissants du programme. En effet, il a été spécifiquement conçu pour améliorer l’accès à la propriété des nouveaux arrivants au Canada (contactez-nous pour des infos sans engagement). Il saura également vous expliquer les spécificités du prêt hypothécaire, qui peuvent grandement varier d’un pays à l’autre.

Le dossier de crédit

Le dossier de crédit est très utilisé en Amérique du Nord, alors que ce terme est plutôt inconnu en Europe. Ce dossier permet de vous attribuer une note en tant qu’emprunteur. Il permet aux institutions financières de savoir si vous êtes quelqu’un de fiable, à qui on peut faire confiance. Évidemment, en tant que nouvel arrivant au Québec votre dossier de crédit sera vierge, ou très peu fourni. Vous pouvez quelque peu améliorer votre profil en présentant un dossier de crédit étranger, ou une lettre de recommandation de la banque de votre pays d’origine. Il est néanmoins fortement conseillé de travailler immédiatement à la constitution d’un bon dossier de crédit.

Veuillez noter que la banque se penche sur votre dossier de crédit, mais aussi la SCHL (Société canadienne d’hypothèques et de logement), l’entité auprès de laquelle vous devez souscrire l’assurance contre le défaut de paiement en cas de mise de fonds inférieure à 20 % (plus de détails à ce propos ci-dessous). Comment constituer un dossier de crédit solide quand on est un nouvel arrivant au Québec ? Voici les étapes à suivre :

Avoir un compte en banque

C’est probablement déjà fait. Si ce n’est pas le cas, vous devez ouvrir un compte en banque tout en essayant de faire grimper son solde. Cela prouvera que vous êtes capable d’épargner et de gérer votre argent. Le choix de la banque n’a pas vraiment d’importance.

Payer vos factures avant l’échéance

Votre ponctualité dans le paiement de vos factures fait partie de votre dossier de crédit. C’est pourquoi il est important d’éviter à tout prix les retards. Ceci est valable pour une large gamme de services tels que l’eau, le gaz, l’électricité, Internet, le téléphone, la télévision, les assurances, le loyer, vos taxes, etc.

Faire de petites dettes et rembourser dans les échéances prévues

Vous préférez peut-être les cartes de débit, ce qui est très sage. Mais pour démontrer que vous savez respecter des échéances telles que les mensualités, il est fortement conseillé de faire de petites dettes pour démontrer votre capacité à rembourser à temps. Vous pouvez notamment y parvenir avec une carte de crédit. N’hésitez pas non plus à contracter un petit prêt personnel et à bien rembourser vos mensualités pour démontrer votre fiabilité.

Garantie salariale

A moins d’être entrepreneur, ce sont vos bulletins de paie (fiches de salaire) qui détermineront votre capacité d’emprunt ainsi que la stabilité de votre emploi. Si vous travaillez en multipliant les emplois de type contractuel ou occasionnel, vous devrez fournir des justificatifs qui remontent jusqu’à 2 ans en arrière. C’est évidemment compliqué. D’où l’importance de décrocher un emploi à durée indéterminée auprès d’un employeur stable. Il est conseillé de ne pas faire de démarches d’achat d’une maison ou d’un condo avant d’avoir accumulé quelques mois d’ancienneté. Plus vous attendrez, plus votre dossier sera solide.

Mise de fonds

Au Canada, il est possible de faire l’acquisition d’un condo ou d’une maison avec une mise de fonds commençant à partir de seulement 5 %. Dans d’autres pays francophones, on appelle cela les fonds propres, ou encore l’apport personnel. Il s’agit de la somme en argent liquide que vous êtes prêt à injecter dans l’achat de votre propriété au Québec. Cependant, sachez que lorsque cette mise de fonds est inférieure à 20 % vous serez obligé de contracter une assurance qui protégera le prêteur en cas de défaut de paiement de votre part. Cette disposition ne concerne pas que les nouveaux arrivants, les Canadiens y sont également soumis.

Acheter sa première propriété au Canada en tant qu’étranger

Après avoir suivi les conseils ci-dessus, vous pourrez envisager l’achat de votre première propriété au Canada. Pour mettre toutes les chances de votre côté, bien comprendre les subtilités de l’hypothèque au Canada et bénéficier des meilleures conditions, nous vous conseillons de faire appel à un courtier hypothécaire. Contactez-nous si vous êtes du côté de Montréal ou de Brossard. Nous pouvons vous rencontrer sur le lieu de votre choix. Si vous pensez que nous sommes trop loin de vous, nous vous conseillons de faire appel aux services d’un courtier enregistré auprès de l’OACIQ (la profession de courtier hypothécaire est réglementée au Canada).