Achat d'une maisonActualités économiques

Comment concilier achat d’une maison et économies d’énergie/écologie

By août 8, 2018 No Comments
achat nouvelle maison

Ça y est, vous vous êtes décidés à acheter votre première maison, l’enthousiasme prédomine, ce qui est bien légitime. Vous avez défini votre budget, rassemblé votre mise de fonds, défini une zone géographique… il ne reste plus qu’à trouver la maison de vos rêves. Vous avez également pour ambition de limiter vos dépenses énergétiques, et donc la pollution que vous générez. Attention, la question est plus compliquée qu’il n’y paraît. Selon une étude de Genworth Canada, 72 % des Canadiens qui sont sur le point de réaliser un nouvel achat ont indiqué que le facteur écologique était la priorité absolue. Mais savent-ils qu’au-delà du facteur évident qu’est l’efficacité énergétique, bien d’autres facteurs influenceront leur empreinte énergétique. Voici un petit récapitulatif des éléments à prendre en considération.

La situation de votre maison

Vivre à la campagne pour échapper à la pollution est un souhait tout à fait légitime. Cependant, ce choix a, la plupart du temps, un impact négatif sur l’environnement. L’urbanisation de nos sociétés, malgré les problèmes qu’elle engendre, a également du bon. Elle permet de réserver davantage d’espace à la nature et à l’agriculture. Les appartements en copropriété sont à la base de cette densité urbaine, tandis que les maisons ont tendance à être plus petites en raison de la cherté des terrains… ce qui débouche sur des factures énergétiques moins élevées. En ville on peut se reposer sur les transports en commun pour la majorité de ses déplacements, ou même se déplacer en bicyclette lorsque les conditions le permettent.

L’élément transport est un facteur crucial pour déterminer à quel point votre future habitation est écologique d’un point de vue global. Plus elle est proche des lieux que vous fréquentez le plus (travail, magasins, écoles, etc.), moins vous consommerez d’énergie et plus votre mode de vie sera vert.

Les certifications pour les condos

Si, à l’instar de nombreux Québécois, vous êtes séduit par un appartement en copropriété, privilégiez les bâtiments qui sont dotés de la certification LEED. Il s’agit de ce qui se fait de mieux en la matière. La norme prend notamment en compte les facteurs suivants :

  • Sélection du site
  • Utilisation des matériaux et des ressources
  • Qualité de l’environnement interne
  • Processus de conception

Et pour les maisons ?

Si vous êtes sur le point d’acheter une maison neuve, la certification Energy Star est un gage de qualité en termes d’écoénergie. En général, les maisons neuves ont tendance à être plus vertes que les anciennes, car la construction a été optimisée pour favoriser l’isolation, l’étanchéité à l’air et la ventilation. Si rien ne remplace selon vous le charme d’une maison ancienne, il est tout à fait envisageable de procéder à des travaux de rénovation afin de la mettre aux normes actuelles. Dans tous les cas, il faut favoriser les matériaux de construction écologiques, issus du recyclage.

Appareils certifiés Energy Star et éclairage économique

Pour votre nouvelle cuisine et vos appareils électroménagers en général, privilégiez le label Energy Star. Il garantit une faible consommation électrique. Non seulement vous ferez une fleur à la nature, mais cela se ressentira sur votre facture d’électricité. Ces appareils sont également plus durables que les modèles classiques.

L’éclairage est également un élément sur lequel il est possible de réduire drastiquement sa consommation. Les ampoules DEL et CFL consomment une fraction de l’énergie requise par les modèles de grand-mère. Mais bien d’autres éléments peuvent aider à réduire la consommation d’électricité, telles que les minuteries qui éteignent automatiquement la lumière, les gradateurs, les lampes solaires à l’extérieur ou encore des capteurs de mouvements.

Chauffage et climatisation

Ces principes doivent être impérativement appliqués au chauffage et à la climatisation, des éléments particulièrement énergivores de nos habitations. Les chiffres le prouvent : au Canada, le chauffage représente plus de 60 % de la consommation énergétique des ménages. En optant pour une maison bien isolée, vous limiterez cette consommation. Cette mesure sera d’autant plus efficace si vous la couplez à l’installation d’un système de chauffage haut efficacité.